Accueil

Leur présence est utile et nécessaire pour tous les futurs humoristes voulant faire ce métier avec sérieux. Merci à eux pour leur soutien et leur aide pour faire de l’EHAS la référence en la matière. Bienvenue et merci à nos parrains.


Chantal LADESOU

Chantal LADESOU est à nos côtés, à l’École de l’Humour et des Arts Scéniques, utile et nécessaire pour tous les futurs humoristes voulant faire ce métier avec sérieux. Elle est la marraine de notre promotion 2017/2018.

Chantal, pourquoi as-tu accepté d’être Marraine de l’École ?

Quand je suis descendue de mon Nord natal à Paris pour faire rire, j’avais déjà envie de monter seule sur scène et pour ça, il fallait se montrer dans les lieux underground, les tremplins de maintenant.

A l’époque, il y avait le Tintamarre, déjà animé par René-Marc Guedj, où j’ai passé 2 sketchs et où j’ai rencontré Palmade.
On a joué ensemble « Une vrai blonde et un faux Jeton » , c’était déjà une pièce vérité, je rigole,

René-Marc Guedj fidèle à lui même, anime toujours un tremplin « Kandidator » aux Feux de la Rampe tous les dimanches soir où les jeunes talents peuvent se montrer et s’exercer devant un vrai Public.

Quand il m’a parlé de son école de l’humour, je me suis posée la question de savoir si on apprend à faire rire… peut être pas.
Mais on peut déjà apprendre à écrire, à se libérer, à se trouver soi même et au delà à développer des qualités enfouies voir du talent.

Quoi de mieux qu’une classe qui réunit dans un même dessein un ensemble de personnalités pour se frotter le poil au service de ses projets et de ses ambitions.

Le groupe que représente l’école est une force pour faire venir les professionnels aux tremplins et organiser des MasterClass régulières.

En ce sens je soutiens dans cette entreprise René Marc qui m’a offert mon premier tremplin.
Une école est une perche.

J’interviendrai c’est promis… si vous n’êtes pas sage, surtout !


Olivier DE BENOIST

C’est un grand bonheur d’avoir eu Olivier de Benoist à nos côtés sur ce projet fou, l’École de l’Humour et des Arts Scéniques, utile et nécessaire pour tous les futurs humoristes voulant faire ce métier avec sérieux. Il était le parrain de la session 2016/2017.

Cela fait 15 ans que je connais Olivier DE BENOIST.

Nous avons travaillé ensemble. Beaucoup. Nous le faisons encore, d’ailleurs. Nous avons écumé les petites salles de spectacles, j’y ai fait sa régie, sa mise en scène. J’ai même été le 1er à le programmer au festival Off d’Avignon, dans mon petit théâtre, en 2006. Je me souviens d’une bataille de coussins avec son public lors de sa dernière. Quelle rigolade !... J’ai même dirigé Olivier dans une pièce de théâtre, à Nantes, pour laquelle je fus appelé au coaching d’acteurs.

Les salles de spectacles sont devenues de plus en plus importantes pour lui, et Olivier a rencontré l’univers de la télévision, le succès considérable de l’émission « On ne demande qu’à en rire » dont il est devenu l’un des fers de lance. Nous connaissons la suite.

Olivier DE BENOIST s’installe parmi les humoristes les plus populaires du moment. C’est toujours un acharné de travail. C’est ce qui nous lie. Il est toujours en train d’avancer et de ne jamais s’avouer satisfait par pure humilité et volonté de vouloir toujours faire mieux. Après Laurent Ruquier, c’est Michel Drucker qui l’accueille dans son émission du dimanche sur France 2. Olivier vient alors me rejoindre régulièrement pour roder ses chroniques à KANDIDATOR, afin de réécrire s’il le faut, juste avant l’enregistrement hebdomadaire à la TV.

C’est parce que nous sommes amis et que nous nous respectons mutuellement qu’Olivier accepte d’être le 1er parrain de notre 1ère promotion 2016/2017 de l’E.H.A.S (Ecole de l’Humour et des Arts Scéniques). Il a très bien compris la logique même de cette nouvelle aventure.

Je sais qu’au fil de l’année médiatique importante qui l’attend avec son nouveau spectacle, il saura être présent le mieux qu’il peut, qu’il jouera son rôle de parrain avec le sérieux et l’humanité qui le caractérisent.

C’est un grand bonheur de l’avoir à nos côtés sur ce projet fou, utile et nécessaire pour tous les futurs humoristes voulant faire ce métier avec sérieux. Merci, Olivier.

René-Marc GUEDJ
(Comédien / Auteur / Coach et metteur en scène – Créateur de l’E.H.A.S)